Guinness® Original

Notes de dégustation

Arôme : Intermédiaire et équilibré. Note torréfiée avec une touche subtile de fruits fermentés

Saveur : Saveur parfaitement équilibrée entre amertume et douceur

Palais : Douce en bouche, avec un léger mordant menant à une note finale sèche

alc./vol. : 5 %

Aspect : Liquide noir caractéristique bien corsé, surmonté d’une riche mousse crémeuse

L’histoire de la Guinness® Original

Le goût de la Guinness Original est aussi profond que la couleur de sa robe. L’orge relevée crée un bel équilibre avec le houblon. Son mordant pique votre curiosité, sa saveur audacieuse vous retient. L’amertume se mêle à la douceur. Goût riche et rafraîchissant. Brassée avec savoir-faire. Faite pour durer.

Digne héritière des toutes premières recettes provenant de nos archives, la Guinness Original s’inspire d’une bière brassée pour la première fois en 1821, lorsqu’Arthur Guinness II note ses consignes précises pour le brassage de sa Superior Porter. Voici l’ancêtre de toutes les innovations signées Guinness que vous avez pu déguster depuis. Toujours produite dans notre brasserie dublinoise de St James’s Gate, la Guinness Original est élaborée à partir de malt, de houblon et d’orge irlandais de qualité supérieure. 

“Nous sommes fiers de nos 250 années d’expérience brassicole. Guinness ne cesse d’évoluer, et l’histoire en témoigne dans chacune des bouteilles toujours appréciées par les amateurs du monde entier”

Sa saveur vive et relevée offre une expérience complètement différente de la douce et crémeuse Guinness Draught et de l’audacieuse Foreign Extra Stout. Cependant, les saveurs caractéristiques de Guinness sont toujours au rendez-vous. Nous avons fait beaucoup de chemin depuis la création de cette bière au 19e siècle, mais nos valeurs sont toujours restées les mêmes. Nous sommes fiers de nos 250 années d’expérience brassicole. Guinness ne cesse d’évoluer, et l’histoire en témoigne dans chacune des bouteilles toujours appréciées par les amateurs du monde entier.

LE SAVIEZ-VOUS?

Guinness fut l’un des premiers brasseurs à concevoir et fournir ses étiquettes aux embouteilleurs. Ainsi, on s’assurait que personne ne puisse mélanger plusieurs stouts et les faire passer pour de la Guinness. Ceux qui vendaient d’autres stouts n’étaient pas autorisés à utiliser l’étiquette Guinness. Ils devaient plutôt demander leurs propres étiquettes uniques à la brasserie, sur lesquelles figuraient leur nom et leur adresse. Cette procédure fut maintenue jusqu’en 1862, date à laquelle la célèbre étiquette caractéristique de Guinness, couleur chamois, fut utilisée pour la première fois. Son aspect a beaucoup changé au fil du temps, mais toutes nos étiquettes comportent aujourd’hui trois caractéristiques : la signature d’Arthur, le mythique symbole de la harpe et un nom reconnu dans le monde entier... Guinness.